Tout sur " Coup de coeur "

DES HISTOIRES A FAIRE (un petit peu…) PEUR

SAMEDI 23 OCTOBRE

à 16h

Monstres, sorcières, et autres personnages mystérieux ont décidé de se réunir, ce jour, attention les enfants! et vous aussi les adultes…..vous devriez lire cette formule magique , si vous ne voulez pas être transformé en ..petit crapaud!

PETIT CHAPERON  ROUGE

GARGOULLIS DE GARGOULLASSE

DES HISTOIRES EN VEUX TU EN VOILA

PATINCOUFINDEFILARETORDRE

EAUDEBOUDIN ET MORVEDECRAPAUD

AUX HISTOIRES JE TIRE MON CHAPEAU

Attention! si vous voulez rencontrer la vieille sorcière, il faut s’inscrire….

.05 56 67 68 54

(6 enfants maximum + 6 adultes  )

Le père castor fête ses 90 ans!

À l’origine du Père Castor

Son premier livre outil “Je fais mes masques” est simple, sans morale édifiante, facile à transporter et créatif. Il devient objet du quotidien, accessible pour tous.
Paul Faucher, pour le Père Castor, veut appliquer une philosophie de l’éducation, il fait appel à des ingénieurs pédagogiques pour construire au mieux les histoires.
Il va utiliser l’illustration comme rarement on ne l’avait fait avant. Elle se lit avec le texte, et n’est plus qu’une illustration. Il va chercher des artistes de l’école Russe, en particulier Nathalie Parain.

 Soixante et onze ans séparent la 1ère édition de

« Roule Galette » raconté par Natha Caputo , imagé par Pierre Belvès ,de

« Roule Ginette » , aux éditions « la ville  brûle ».

Anne Dory et Mirion Malle racontent presque la même histoire…
En 1950, le schéma familiale de Roule galette , fondée sur une société patriarcale,le vieil homme, confortablement installé, dans son fauteuil, avec sa pipe et son journal pendant que sa femme, vieille , elle aussi, s’affaire aux tâches ménagères, est un schéma classique.La femme accepte , avec le sourire,son statut de femme « soumise »…il faut souligné que le vieil homme de « Roule Galette » n’utilise pas l’autoritarisme pour communiquer avec sa femme mais la suggestion…la femme accepte de faire plaisir à son mari, elle ne se pose pas de question, on peut constater qu’elle le fait avec plaisir, elle affiche un sourire appuyé sur toutes les pages.
En revanche, dans « roule Ginette », les personnages sont mis en opposition dés la seconde double page, d’un côté la femme affairée, au dos voûté, le visage triste, de l’autre le vieil homme, confortablement installé, affichant un sourire de satisfaction et où, le caractère autoritaire ne fait aucun doute  » il donne des ordres à sa femme ».Ici, les choses sont dites
 » La vieille aimerait se reposer mais le vieux se met facilement en colère… »
Cette fois, la vieille trouvera, grâce à un sortilège, la possibilité de fuir la méchanceté du vieux.
En 2021, la vieille femme chante » je suis la galette, avant j’étais prisonnière, maintenant je suis libre… »
Un livre qui va faire parler les enfants, et réfléchir au féminin -masculin, masculin féminin aujourd’hui, et quel rôle, chacun d’entre nous doit jouer pour aspirer au bonheur

« du bien vivre ensemble ».

 

Six talents, six ouvrages,

une collection :

COURT TOUJOURS

 

COURT TOUJOURS, qu’est ce que c’est ?

C’est une collection de récits initiatiques intenses et percutants qui racontent un moment charnière de la vie d’un ou d’une ado d’aujourd’hui.

 

Son héroïne

Séverine Vidal

À propos

Rosalie pense à Jessica. Cette fille a besoin d’elle. Le destin les a mises sur le même chemin, dans le même tram, justement pour que Rosalie la sauve. Jess a besoin d’elle, elle le sait.
Puisqu’elle l’a sauvée une fois, elle devra la sauver toujours. C’est sa mission.

Rosalie vient en aide à Jessica, agressée dans le tram. Elle la raccompagne chez elle, revient le lendemain demander des nouvelles, s’accroche. Petit à petit, la vie de Jessica vire au cauchemar…

J’ai adoré cette collection, chaque titre est un véritable plaisir de lecture, avec une petite préférence pour le livre de Séverine Vidal, son talent d’auteur n’est plus à prouver, cette fois elle nous entraîne dans une lente descente aux enfers, tout commence bien pourtant…Jessica en est persuadée! elle va vite regretter d’avoir croisé la route de Rosalie….

Texte court, efficace, à lire absolument.

le petit chaperon rouge reste présent…

Les petits commerces doivent fermer, je me dois donc de respecter cette décision.Mais sachez que , je serai présente chaque jour , aux horaires habituels, dans ma librairie,plusieurs possibilités s’offrent à vous , pour passer commande (s) :

contact@aupetitchaperonrouge.fr

site : librairies indépendantes en nouvelle aquitaine

05 56 67 68 54

06 27 62 05 50

Dés que votre commande sera prête, comme d’habitude je vous appellerai , et vous viendrez chercher votre commande …à l’entrée de la librairie.

Merci pour votre soutien, merci pour votre confiance

 

 

 

 

un collège formidable! coup de chapeau aux élèves de 6 ème A, collège Montaigne à Lormont

« S’il vous plaît, dessine-moi un mouton. » C’est à cet instant précis que commence une grande amitié entre le narrateur, perdu dans le désert suite à son accident d’avion, et ce personnage magique, exceptionnel, extraordinaire, extravagant et extraterrestre qu’est le petit prince. Cette histoire attirante s’adresse à l’enfant qui est en nous et qui distinguera l’éléphant à l’intérieur du boa ,qui devinera le mouton dans cette boîte.  Si « toutes les poules se ressemblent », et « que tous les hommes se ressemblent », ce livre, lui, en revanche, ne ressemble à aucun autre ! Il nous fait voyager et nous tire de l’ordinaire, vers des aventures magnifiques, où on croisera une fleur qui parle, un renard apprivoisé, et d’autres planètes !


 

Merci aux élèves de la classe 6ème A, du collège Montaigne à Lormont et à leur

professeur Mr Modolo P.,pour ce texte qui donne envie de lire ce chef d’oeuvre

« Le petit Prince d’Antoine de St Exupéry »

Il n’est pas si facile de donner envie de lire !

Bravo à vous,et merci pour votre confiance.